Catégories
Visages et rencontres au-delà des frontières

Toi, qui pleures et vis la guerre…

enfant-yezidie-wb3

 

Chère petite sœur yézidi,

toi qui habites au bout du monde,
Et qui résides aussi dans mon cœur,
Dans mon humanité la plus profonde

Toi, qui pleures, et vis la guerre,
on a tué ton père violé ta mère,
on vous a chassé de vos terres,
vous a fait perdre tous vos repères..

toi qui as déjà vécu trop d’épreuves, toi dont le cœur d’enfant a été trop vite plongé dans la dure et brutale réalité d’un monde d’adulte, loin des poupées, de l’innocence, des rires et du jeu.

 

S’il te plait, tiens bon! J’aimerais t’encourager à continuer de semer de tes petites fleurs de petite fille, au cœur d’un monde malade..

Tes pleurs me font fondre… Je ne trouve pas de mots pour te consoler. J’aimerais tant te faire un gros câlin, arracher toute cette souffrance qui t’habite. Et surtout t’aider à retrouver la flamme qui illumine tes yeux, et réchauffer ton cœur.

Mais je ne peux que reconnaître mon impuissance, et te remettre entièrement entre les mains de notre créateur qui nous aime tant!

Je le prie de te bercer, de t’entourer de Son amour et de Sa tendresse, et surtout de te faire retrouver rire et sourire, et la paix du cœur !

Illustration et texte de Mélissa

_______

Nous continuons cette semaine notre nouvelle série de Visages et rencontres au-delà des frontières, un appel à sortir de l’indifférence et à se sensibiliser aux détresses de notre humanité au moyen de l’écriture et la création d’images solidaires. Cette semaine, nous vous présentons un portrait de cœur qui fait suite à l’appel que nous avions publié en faveur du peuple « Yézidi » (ou « Yazidi »). Pour participer, ajouter vos commentaires, ou nous rejoindre à accueil@antennesdepaix.org  pour faire partie de l’équipe d’écriture et d’illustration.

_______

Commentaires inspirés par le dessin de la fillette Yézidie

Comment est-ce possible que les enfants soient piégés par les jeux des grands? Qu’est ce qui ferait que nous nous réveillerions et que nous jetterions nos armes à terre et que nous redonnerions l’Enfance aux enfants. Un visage d’enfant sans espoir est un paysage sans vie.

Marie-Claude

Ils sont partis, faisant claquer leurs bottes. Tu n’oses pas te retourner au cas où ils reviendraient à la charge pour virer à l’envers le coin de maison que tu habites.

Désolation. Tu ne comprends pas qu’on s’attaque à une enfant. Où sont-ils ceux qui pourraient te protéger?

Seule, tu es seule.

Tu ne sais pas encore que tu es forte, que tu portes en toi un trésor de résilience qui te permettra de te relever pour continuer la route.

Aujourd’hui n’est que tristesse, peine, crainte et appréhension.

Demain se lève mais tu ne vois pas encore le jour.

Viens avec nous guetter l’aube. Viens, lève-toi pour saluer un jour nouveau qui chassera la nuit.

Gisèle

Le désespoir envahit parfois

quand la route est trop longue

quand le ventre crie de faim

les bébés pleurent toute la journée

le vieilles dames autour gardent le silence

les hommes cherchent sans cesse des solutions introuvables

et nous les enfants, les adolescents, qui cherchent juste à s’amuser

car nous sommes incapables de comprendre pourquoi

on chercherait à nous tuer

tout simplement pour nos croyances mal comprises

Colette

….

Combien de larmes, coulant à flots de combien d’enfants, faudra-t-il pour que nous soyons véritablement à l’écoute de la souffrance engendrée par nos convictions aveugles et conflictuelles. Comment se fait-il que nos raisonnements les plus articulés en arrivent immanquablement à la décision d’exclure et de combattre au moyen des armes comme s’il n’y avait pas d’autres issues possibles.

Tu ne le sais sans doute pas, petite fille yézidie, mais cette montée de larmes subite qui inonde ton visage vient de très loin. Ce sont les larmes de tout un peuple qui crie sa douleur. Ce sont les larmes de milliers et de milliers de tes frères, sœurs, parents et ancêtres ayant souffert de persécutions et de massacres durant des centaines d’années.

Pourquoi est-ce à toi, petite fille, que revient l’appel pressant de pleurer toute  la détresse d’un peuple. Sans doute parce que le cœur des grands s’est endurci, parce qu’ils ont endigué les vallées de larmes depuis des siècles  et des siècles, détournant le flot de la tristesse d’une humanité déchue dans des conduits souterrains inaccessibles.

Il ne reste peut-être plus que des petites filles au cœur tendre comme toi pour exprimer toute la douleur et solitude d’un peuple, peuple incompris tout simplement parce qu’il ne prie pas de la même manière que les autres.

manu

Et pour terminer une prière envoyée pas Anne :

C’est à toi, Sainte Marie, qu’est confiée cette souveraine montée de larmes,
Préserve-la de toute amertume, de toute colère.
Permet à cette eau bienfaisante de trouver son achèvement dans la prière de la Pentecôte, adressée à l’Esprit Saint :

 » Sans ta puissance divine,
Il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé. »

***
Que cette enfance tôt « alarmée »
« alarme » en nous ce qui doit l’être.

Catégories
Enfants et conflits armés

Armes et larmes – enfants captifs des conflits

Notre second appel à la paix sur le thème du déracinement choisit d’accompagner les enfants captifs des conflits qui envoient tous ces humains sur les routes. Ces humains qui forment une foule immense blessée dans son identité.

Lire notre dossier complet : https://antennesdepaix.org/enfants-captifs-des-conflits/

enfants-syrie-3

Une première section touche les enfants déplacés, emportés sur les routes avec les cohortes d’exilés, sous forme de « lettre ouverte aux enfants de la route ».

mort-aveugle-drone-yemen

Colette Coughlin rapporte qu’aucun enfant ne trouve la paix lorsque la terreur vient du ciel et que les drones armés tuent indistinctement parents et enfants.

dormir-sous-son-matelas

Témoignagele récit de Carine Salumu, canadienne d’origine congolaise fuyant un pays au bord de la guerre.

bide

Notre reportage : sous la rubrique à l’œuvre pour la paix, nous présentons le Bureau international des droits de l’enfant qui contribue depuis 20 ans à la mise en œuvre de la Convention internationale des droits de l’enfant.

conflits-armes-enfants

Nous amorçons ensuite un premier survol de la situation des enfants-soldats qui vivent sans doute la forme de déracinement la plus troublante.  

enfantsoldat-col

Ne manquez pas notre prochain appel entièrement consacré aux enfants-soldats. Nous inaugurerons notre nouvelle rubrique « Films pour la paix » avec une présentation du film Rebelle (2012), une œuvre réalisée par le cinéaste canadien Kim Nguyen et mettant en scène la jeune Rachel Mwanza.

Lire notre dossier complet : https://antennesdepaix.org/enfants-captifs-des-conflits/

 

Lire aussi le poème-prière de Marie-Hélène dans la section « Prières pour la paix »

qui-vous-protégera-des-violences

Visitez aussi la page des Intentions de prière spécialement conçue pour promouvoir la paix dans les paroisses.

Participez!

Avez-vous quelque chose à ajouter au sujet des enfants-soldats?
Écrivez-nous, offrez un témoignage, un récit, un poème, une prière, un message d’espérance, un dessin ou tout autre contribution pour aider à mieux comprendre le vécu des enfants victimes des guerres menées par les adultes!

Envoyez votre participation à
accueil@antennesdepaix.org

Prochains appels sur le thème du déracinement et de l’exil :

Les réfugiés

Date prolongée de remise des textes et illustrations : lundi 23 mars

(Illustrations : dessins-prière de Colette, Michèle, Marie-Claude, Eda et Paul, réalisés d’après des photos d’actualité)

Joignez-vous à celles et ceux qui offrent une illustration en appel à la réconciliation et à la paix!

Catégories
Non classé

Appels à la paix pour le Moyen-Orient


appel-semaine
appel-misericorde

Nous nous permettons de relayer quelques extraits d’appels récents  à la paix et à la prière, en particulier pour le Moyen-Orient.

Pour commencer par le plus récent, voici un extrait du vibrant appel de la Conférence des évêques catholiques du Canada :

Appel à la miséricorde, à la compassion et à la justice au Moyen-Orient et partout dans le monde

qu-as-tu-fait-de-ton-frere

Nous entendons retentir autour de nous la question que Dieu, le Père de la vie, a posée dès l’origine à l’humanité : « Qu’as-tu fait de ton frère? » Nous voyons les sans-abri et les blessés du Moyen-Orient : en Iraq, en Syrie et en Terre sainte. Nous entendons les cris qui montent de l’Ukraine et de certaines régions de l’Afrique. Nous sommes témoins des persécutions et des épreuves que subissent des centaines de milliers de personnes aujourd’hui à cause de leur foi et de leurs convictions : catholiques, orthodoxes, protestants, juifs, musulmans, membres d’autres religions et de minorités ethniques. Les horreurs de la guerre et de la violence tourmentent une foule de cœurs innocents. Des familles et des enfants se retrouvent sans eau, sans nourriture, sans aide et sans abri. Des foyers et des collectivités sont ravagés. Non seulement l’avenir des populations de ces régions est-il désormais compromis, mais la sécurité internationale elle-même est menacée. La guerre et la violence attaquent les liens qui unissent l’humanité, divisant la famille humaine.

(Lire la suite en cliquant sur le lien)

Bureau de direction de la Conférence des évêques catholiques du Canada
  le 25 août 2014

____

partage-prieres

priere-gilles-bourdeau

À QUI DE DIEU

Nous enfants femmes hommes anciens
Essoufflés par nos chemins et nos pas
Dépassés par le bien et le mal faits,

 Nous sommes à bout de justice
À travers l’incohérence
De nos intentions et de nos actions,

Nous sommes à bout de pardon
Affrontés aux frontières
De la haine et de la compassion,

 Nous sommes à bout de paix
Démontés facilement
Par des plans inachevés et des succès trompeurs.

Ô toi le Souffle
Passe et demeure là et quand nous espérons
La justice et le pardon,

Passe et demeure là et quand nous tenons
À pétrir le pain de l’espérance
Et de ton Impossible,

Passe et demeure là et quand nous œuvrons
Pour accueillir ta volonté et partager
Le miracle de ta Paix.

Gilles Bourdeau * 25 août 2014

 

Si la Paix est don de Dieu, c’est notre droit/devoir de la désirer et d’y participer. C’est aussi le devoir/droit de Dieu de nous l’inspirer et nous la  partager…Encore faut-il en prendre conscience et agir en vérité!

 ______

mal-a-mon-coeur

Seigneur Dieu, je t’en prie, éclaire-moi et guéris-moi!

J’ai mal à mon cœur, il ne cesse de vivre la déchirure et de perdre son sang. Tu le sais, ce qui vit et bat en moi est encore et toujours là-bas, en ces terres que ta grande compassion a habitées, auprès de ces peuples que tu as aimés avec une infinie tendresse.

Est-il possible, sera-t-il un jour possible que mon âme cesse de souffrir de la division tant que le berceau de vie qui t’a accueilli dans ta fragilité restera la proie de convoitises destructrices et de luttes fratricides?

Seigneur Dieu, je t’en conjure, éclaire-moi et guéris-moi!

Se peut-il que trois grandes religions qui adorent un Dieu unique, toutes issues du même terreau, continuent à s’ignorer? Continuent à être manipulées par des intérêts politiques et économiques qui les aveuglent et détournent ta Parole.

Qui a permis que l’on fasse de toi un Dieu de guerre et d’intolérance? Qui a permis qu’en ton nom l’un et l’autre puissent annihiler tant de vies, faire souffrir tant de femmes et d’enfants? Comment peut-on encore se prétendre fidèle et se justifier de ton Livre pour commettre les pires atrocités?

Seigneur Dieu, je t’en supplie, éclaire-moi et guéris-moi!

Moi qui suis né en tes pays, moi qui ai traversé les mers pour devenir à jamais exilé, émigré, comment revenir vers une patrie hachée et trucidée, mise à feu et à sang. Mon corps entier en tremble la nuit, les tirs me vrillent la poitrine, les explosions retentissent jusque dans mes entrailles.

J’ai appris à m’endurcir et j’ai souvent réussi à te tourner le dos, et même aujourd’hui sous mon casque, les armes à la main, je feins d’ignorer la terre qui m’a porté. Mais là Seigneur, j’ai mal à ma vie. Que nous faut-il encore pour être mis à bas de nos montures? Faudra-t-il que nous soyons tous jetés violemment à terre, méconnaissables, incapable de se relever, pour que nous nous reconnaissions enfin de ton incontournable amour?

Seigneur Dieu, je te le demande de tout mon être, éclaire-moi et guéris-moi!

Un exilé anonyme

sugg-int-priere

Seigneur, dans ta grande miséricorde tu as donné à la famille humaine des pasteurs pour la guider dans l’épreuve. Nous te prions pour les responsables religieux de toutes appartenances, en particulier pour tous ceux qui vivent au Moyen-Orient, afin qu’en agissant avec courage ils témoignent de ta bienveillance envers tous.

R/ : Que ton amour nous aide à ouvrir des chemins de paix.

dessin-priere

enfant-pleure-guerre

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

___

Cette photo (qui a inspiré le dessin) me laisse sans mot… 

soldat-et-enfant

Seigneur, je te prie de tout mon cœur de nous permettre à chacun, où et qui que nous soyons, de revenir à la source, de retrouver et d’accueillir, d’abord en soi, puis en chaque être, tout ce qui est plus petit, vulnérable, faible, et même souffrant, différent ou dérangeant..
Stp aide-nous à comprendre que les racines de ces histoires d’horreur surréalistes sont bien présentes partout; aide-nous à les reconnaître, et surtout donne-nous la force de ne pas les alimenter, dans nos communautés, comme dans nos propres cœurs.

dossier

Cliquer sur le lien pour accéder au dossier regroupant les autres voix, organismes ou leaders religieux qui se sont élevées pour faire connaître la  détresse vécue au Moyen-Orient :  Appels pour la paix au Moyen-Orient

participez


Faites nous parvenir votre propre appel, message ou prière pour la paix, nous les joindrons à cet article!

accueil@antennesdepaix.org