Appel pour les filles du monde entier

malala

Je rêve de voir chaque enfant éduqué. Au lieu d’envoyer des tanks, envoyez des crayons. Au lieu d’envoyer des soldats, envoyez des professeurs. C’est la seule façon de se battre pour l’éducation.   Malala Yousafzai, 12 juillet 2013 à l’ONU

appel-semaine

Appel pour les filles du monde entier

affiche-journee-filles

En tout premier, l’ensemble de l’équipe du Prix du Public de la Paix tient à féliciter chaleureusement Malala Yousafzai à qui l’on vient de décerner le Prix Nobel de la Paix  2014! Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision du Jury du prix Nobel qui souligne l’extraordinaire engagement de cette jeune Pakistanaise, âgée de 17 ans, pour la promotion de l’éducation des filles dans le monde entier.

Cette attribution attendue du Prix Nobel de la Paix à Malala, et ce à la veille de la Journée internationale des filles, nous redonne de l’espoir face à l’injustice criante dont sont victimes tant de jeunes filles dans le monde.

En cette fin de semaine du congé de l’Action de grâces, notre bulletin abrégé vous livre quelques faits significatifs pour marquer cette Journée internationale des filles que nous vous invitons à célébrer avec nous.

Pourquoi l’ONU a-t-elle proclamé par une « Journée internationale de la fille »?

C’est suite à une importante campagne internationale menée par le Canada et l’organisme Plan Canada, afin d’améliorer les conditions de vie des filles et des jeunes femmes dans le monde, et aussi à pleinement reconnaître leur apport à titre d’agentes de changement dans leur famille, leur communauté et leur nation, que la Journée internationale des filles a été créée en 2012. En savoir plus :  http://www.unwomen.org/fr/news/in-focus/girl-child

L’éducation est sans conteste la meilleure voie pour que des jeunes filles prennent leur avenir en main. Or les faits parlent d’eux-mêmes :

  • 65 millions de filles dans le monde ne sont pas accès à l’école. 65 millions de filles n’ont pas accès à l’éducation 
  • Dans le monde, 1 fille sur 5 en âge d’être scolarisée est privée d’éducation
  • Dans les pays en développement, une fille sur trois est mariée avant l’âge de 18 ans; une fille sur sept se marie avant d’atteindre l’âge de 15 ans
  • 87 millions de filles sont astreintes au travail
  • Le travail des enfants chez les filles a diminué de 40% depuis 2000, alors que chez les garçons la diminution est de 25 % (OIT)

Les adolescentes elles-mêmes veulent participer à la solution des problèmes :

« Je veux quelqu’un vers qui je peux aller s’il y a des problèmes. On devrait pouvoir dire à notre gouvernement qu’on a besoin d’aide, qu’on a besoin d’un abri, de nourriture, de travail, d’écoles, d’endroits où se laver en privé. Je veux trouver une façon de me faire entendre. »

Sheila, 16 ans, aux Philippines (PLAN, Rapport 2013)

temoignages

Le Rapport 2013 de PLAN cite plusieurs témoignages du vécu des jeunes filles exposées à des situations d’urgence.

Pas de droits pour les pauvres : les filles, la nourriture et la nutrition pendant les catastrophes :

« En période de famine, ce sont les droits de tous qui sont violés. L’important ce n’est plus le respect des droits mais la nourriture. On est pauvres ; c’est pour ça qu’on n’a aucun droit. »

Comme cette jeune fille nigérienne nous l’a dit : « On perd toute dignité à cause de la faim. Ce n’est pas la dureté du travail qui me fait du mal pendant les périodes de famine, c’est le fait de savoir qu’il y a des enfants de mon âge qui sont à l’école en train d’étudier et de préparer leur avenir pendant que je suis là à manger les restes de leur repas. Ça, ça fait encore plus mal et je ne peux rien y faire. »

Quand une catastrophe oblige à se déplacer, des adolescentes sont laissées à elles-mêmes. Reem est une déplacée syrienne de 15 ans. Elle porte son bébé de deux mois qui est sous-alimenté. Son mari a été tué lors de tirs croisés lorsqu’elle était enceinte de sept mois. Elle a accouché prématurément sans sa mère, sa belle-mère ni aucun autre parent à son côté.

Elle vit maintenant dans un camp avec son oncle et des cousins. Reem se rend compte que son bébé est malade et elle se souvient des conseils de sa mère, «  le lait maternel est le meilleur aliment et le meilleur médicament pour ton bébé ». Mais elle ne sait pas comment allaiter. De plus, personne ne lui a dit qu’elle saignerait après l’accouchement et elle n’a plus de sous-vêtement propre ni de serviette hygiénique. Elle pense que c’est à cause de ses saignements qu’elle ne peut pas allaiter et elle a peur que son bébé et elle ne meurent. »

dossier

Lire notre dossier complet sur la détresse vécues par les filles dans de le monde entier.

partage-prieres

Prière pour les filles du monde entier

Nous prions en ce jour pour toutes les filles du monde entier, nous prions pour que cesse toute la mécompréhension dont les fillettes sont encore victimes quotidiennement dans de nombreuses régions démunies de la planète

Nous prions aussi pour que les nations les plus riches et industrialisées, qui souvent ne peuvent s’empêcher d’imposer unilatéralement leurs systèmes et valeurs, apprennent à respecter les intuitions et le savoir faire qui a paisiblement fleuri entre les mains des filles et des femmes au cours des siècles

Nous prions pour que l’entièreté de l’humanité se rappelle que l’abondance ne dépend pas de la puissance et de la force, et que ce n’est pas en consommant et en exploitant de manière effrénée que l’on va survivre sur notre fragile planète, mais bien en prenant soin de ce qui nous apparaît plus faible et vulnérable, à commencer par tous les enfants de la terre.

Nous prions pour que les filles soient libérées de la pression sociale et publicitaire qui cherche à les persuader qu’il leur faut sans cesse performer, devant le regard des autres, pour mériter le droit d’exister et de peut-être être aimées. Nous prions pour que cesse l’exploitation des filles et des femmes sous toutes ses formes.

Nous prions pour que la féminité soit célébrée, avec gratitude, en  reconnaissant qu’elle est non seulement à la source de toute vie, mais aussi de tout élan d’humanité tendrement caritative et de toute véritable solidarité sociale.

___

Que bientôt sur notre Terre toutes les filles puissent s’instruire,
s’ouvrir au monde, s’épanouir, vivre à l’abri des sévices, prendre leur place et embrasser la vie, mais aussi chanter, rire et danser car porter la moitié du ciel n’est pas une petite affaire!

Sylvie

sugg-int-priere

Les intentions  de prière
du Pape François pour le mois d’octobre

Pour que le Seigneur accorde la paix aux régions du monde les plus atteintes par la guerre et la violence

R/ Seigneur, entends notre prière.

Pour que la Journée missionnaire mondiale réveille en chaque chrétien la passion et le zèle nécessaire pour porter au monde l’Evangile,

R/ Seigneur, entends notre prière.

participez

Faites nous parvenir votre propre appel, message ou prière pour la paix, nous les joindrons à cet article!

accueil@antennesdepaix.org

_______

Partage des lecteurs

En écho à notre Appel sur la Journée internationale de la non-violence, Dominique Boisvert a écrit :

Tirer ou ne pas tirer?

Je regarde, depuis le printemps, une série télévisée israélienne remarquable: Les prisonniers (Hatufim) sur ARTV. Dans l’épisode 13 de la saison 2, diffusé la semaine dernière, l’émission se terminait sur un suspense insoutenable: Ynon, soldat d’élite israélien capturé par les Palestiniens de manière planifiée dans le cadre de l’Opération Judas, est en position de tuer Abdallah, l’assassin de son père, …

Lire la suite :
http://co22.org/dominiqueboisvert/wp/category/paix-nonviolence/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s