Messages de solidarité et prises de parole pour l’année 2018

Messages solidaires et prises de parole créés durant les 24 heures pour la paix dans le monde, entre la 31 décembre 2017 et le 1er janvier 2018!

Messages récoltés par l’équipe des Antennes de la paix à Montréal

 

En partage, mon message à l’occasion des 24 heures pour la Paix:

Enfants et familles, vous qui avez été déracinés de vos pays bien-aimés, contraints de fuir les horreurs de la guerre,

puissiez-vous trouver ici dans notre pays de froidure et de longs hivers, des visages ouverts, des sourires bienveillants et de nouveaux amiEs;

que le soutien de réseaux bien vivants facilite vos démarches sur votre nouvelle terre d’accueil, l’accès à un logis confortable ainsi qu’un travail qui honore vos habiletés et vos compétences.

Par votre courage, par vos talents et votre expérience, par votre présence chez nous, votre résilience nous ouvre au rappel de notre propre histoire de migration pas si lointaine.

Puissiez-vous trouver chez nous accueil cordial, chaleur et amitié, foyers et réseaux qui vous aideront à vous sentir bientôt “chez vous”, chez nous!

Marie-Hélène
Québec

___

En solidarité, 

À vous tous et toutes qui êtes arrivés ici dans le besoin, je souhaite que vous vous sentiez accueillis et en sécurité, que vous puissiez construire dans la paix et l’harmonie cette vie simple et honnête dont vous rêvez pour vous-même et pour votre famille. La mienne, ma famille est arrivée sur ce continent il y a près de 400 ans, bien heureuse d’y trouver un refuge pour fuir les persécutions et la misère. À mon tour de vous souhaiter la bienvenue et une Très Heureuse Année 2018. Paix, Peace, Salam, Lapé.

Mamie Ginette

___

Que la paix habite les cœurs pour qu’elle envahisse la terre balayant la haine et la peur, telle une vague portant la lumière au plus sombre de nos vies.

Ghislaine,
Argenteuil

___

Avec les prophètes de la paix,

me sachant un artisan parmi d’autres
je veille avec vous dans et pour la paix,

elle nous est autant donnée que méritée,
tellement essentielle dans notre négligence,

je vis ce 24 heures pour la paix
avec la conscience vive que toute communion
nous éclaire et nous permet de vivre
des pas décisifs et un bond en avant,

Gilles Bourdeau, OFM
Ottawa  

____

Message pour les Rohingyas

Peuple qui n’a pas de nom, pas de pays, pas de droits,
Peuple dont on ne peut prononcer le nom même devant ceux qui devraient te protéger.
Chassé des villages de ton pays, la Birmanie,
Tes hommes et tes femmes vivent dans l’errance
Traversant rivières et marais, forêts et landes.
Ils n’ont pas de nom, pas d’existence.

 

Au registre des peuples on veut proscrire ta nation et ta foi.
Qui donc prendra ta défense, ouvrira ses frontières
Pour te donner naissance et reconnaissance,
Tes femmes et tes filles recouvrant leur dignité
Et la joie de pétrir le pain quotidien à la manière de tes ancêtres?
Nous n’avons que les mots de la solidarité
pour t’accompagner dans ta longue marche vers la liberté

Qui invoquera le droit international
pour t’accorder la sécurité et le droit d’exister?

Gisèle
Montréal

___

Pensons aux animaux!

Travaillons à promouvoir le respect des animaux par le biais de l’éducation et de la sensibilisation, en incitant les communautés et les gouvernements à la protection mondiale des animaux, pour mettre fin à leurs souffrances.

Hélène
Montréal

___

La traite des êtres humains revêt bien des visages :
commerce du sexe, exploitation, contraintes, violence, esclavage. Souffrances, désespoir!

 En solidarité avec les victimes de la traite, demeurons à l’écoute des cris des femmes et des enfants trafiqués, vigilantes et prêtes à dénoncer l’indifférence et les lois injustes, prêtes à interpeller nos gouvernements pour assurer la dignité des victimes par des lois justes.

Lorette
Montréal

___

Aux femmes autochtones blessées, des souhaits pour que la Commission d’enquête « Écoute, réconciliation et progrès » favorise l’écoute bienveillante de leur histoire, de leurs blessures, diminue les préjugés et ouvre une voie de guérison, de réconciliation et de paix.

Marcienne
Montréal

___

Ma pensée et mon souhait pour l’année 2018 qui commence aujourd’hui, s’inspirent de plusieurs livres qui me sont venus en cadeaux ces derniers temps. Je veux citer en particulier La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben, Le banc du temps qui passe d’Hubert Reeves, Dire non ne suffit pas de Naomi Klein, God Help the Child de Toni Morrison, mais aussi de l’exemple qui m’est donné chaque jour de l’esprit d’accueil qui se manifeste sous tant de différentes manières autour de nous et parmi nous, jusque dans le plus lointain, sans n’oublier personne.

Pour résumer tout cela, dans une pensée qui rejoint celle du Dalai Lama, j’emprunterai les mots de Matthieu Ricard :

À l’image d’un flocon de neige qui tombe et se dissout dans l’océan, et durera aussi longtemps que l’océan lui-même, […] puisse l’énergie positive engendrée non seulement par nos méditations, mais par tous nos actes, paroles et pensées bienveillantes, passées, présentes et futures, contribuer à soulager les souffrances des êtres, à court et à moyen terme. Souhaitons du fond du coeur que, par le pouvoir de ce que nous avons fait, les guerres, les famines, les injustices, et toutes les souffrances causées par la pauvreté et les maladies physiques ou mentales s’apaisent.
Matthieu Ricard, L’art de la méditation, Nil, éditions Paris, 2008, Pocket, p. 132.

Guy Demers
Montréal

____

Message reçu sur la page Facebook des Antennes de paix

Que la paix, la joie et l’Amour comblent tous les coeurs, et contribuent à favoriser plus d’ouverture, d’écoute et d’accueil!! Bonne Année 2018!  et que règne l’harmonie entre tous!

Suzanne DesRochers Chartrand

 

____

Un message du président des Antennes de paix

« La paix et la guerre commencent au foyer. Si vraiment nous voulons qu’il y ait la paix dans le monde, commençons par nous aimer les uns les autres au sein de nos propres familles. Si nous voulons semer la joie autour de nous, cherchons à ce que toute famille vive heureuse.»

Mère Teresa

A l’occasion de cette période des fêtes, nous vous souhaitons de vivre pleinement le bonheur d’être en famille, en harmonie avec celles et ceux qui vous entourent, autant dans le confort de votre foyer que de votre voisinage.

Puissions-nous vivre pleinement la rencontre avec toutes les personnes qui nous ressemblent et toutes celles qui nous ressemblent moins !

Que chaque rencontre soit l’occasion de manifester notre compassion et notre solidarité envers l’autre, qui n’est peut-être que le reflet de nous-mêmes.

Que 2018 nous donne l’occasion de continuer à tisser des liens avec d’autres, nous permettant ainsi de nous reconnaître dans un mouvement plus grand qui soit nourrissant et source de fierté!

Pour Antennes de paix,
Ferdinand Djayerombe Vaweka
Président

 

___

Quelques messages récoltés par Fanny de l’équipe du dépanneur Sylvestre, dans la région de Gatineau :

 

Je monte parfois sur la montagne saluer les arbres et les peuples du monde, ici là-bas tout proche. Ce jour est une journée de bonheur. J’ai l’impression que ma présence est un éloge au silence. Peut-être que c’est ainsi que les peuples de la terre, en déroutes, cueillent un fragment d’espoir.

Michel Côté

___

L’aube naît et me prête vie
À midi, la source me blanchit
Après je vais et je vis
Fin d’après-midi, je mange et je ris
Puis la nuit change mon soleil en cheveux gris
Et toute la journée, j’ai aimé
Est-ce pareil pour toi, mon ami?

Louise Ethier

Lire la suite sur notre page poèmes
https://antennesdepaix.org/poemes/

___

À l’occasion de la Nouvelle Année 2018, je voudrais souhaiter à toute la diversité humaine qui nous enrichit tellement, une heureuse place parmi nous, dans un monde de liberté, de tolérance, de fraternité, de partage, de paix et de joie.

Je vous offre un petit parapluie, comme un abri face aux difficultés de la vie, comme de simples petits gestes à offrir à son prochain, un espoir ensoleillé!

Heureuse Année 2018

Gilles Pilon

Écouter la chanson :  « Un parapluie»

___

Messages illustrés réalisés durant la veille de l’An au dépanneur Sylvestre

D’après une photo du livre « Tippi et les animaux »

Je souhaite de tout cœur que pour l’année 2018 et toutes les autres à venir le gens embrassent la vie, embrassent les animaux, en les respectant, en conservant leur habitat, en reconnaissant qui ce sont des êtres qui ont autant le droit de vivre sur la planète que nous, et arrêter de les considérer comme des êtres existants juste pour le bénéfice de l’être humain… et les exterminer s’il ne fait notre affaire…

Je souhaite de tout cœur que dans l’année 2018 et toutes les autres à venir, nous faisions tous un pas pour contrer le réchauffement climatique, comme freiner notre consommation, arrêter la pollution causée par le suremballage, la production de viande et d’huile de palme, l’utilisation de sacs en plastique… Nous tous dans notre quotidien pouvons décider aujourd’hui que nous voulons que les choses changent…

Je souhaite de tout cœur que pour l’année 2018 et toutes les autres à venir que les gens arrêtent d’abandonner leurs animaux de compagnie, qu’ils honorent leur adoption en leur offrant de la compagnie, de l’eau et de la nourriture en quantité suffisante pour qu’ils vivent une vie paisible. Je souhaite qu’on ne trouve plus des animaux qui errent et s’entretuent pour de la possible nourriture. Je souhaite de tout cœur que les gens s’ouvrent vers les animaux errants en leur offrant de quoi manger et boire, ou simplement leur ouvrir la porte de chez eux…

Eda

 

 

 

____

« Par amour pour tous les êtres vivants vulnérables…enfants, animaux, personnes avec des déficiences intellectuelles ou physiques, des problèmes de santé mentale, souffrant de dépendances ou de solitude…vous n’êtes pas seuls. Tendez vos bras, demandez de l’aide, priez, suppliez… vous serez entendus et aimés. »

Colette

____

Reçu sur la page Facebook du dépanneur Sylvestre

Véronique Besançon

____

Les prises de parole

 

Priorités pour 2018

L’équipe des Antennes de paix s’est prêtée à un exercice dans le cadre de sa mission en se questionnant sur les priorités à mettre de l’avant en 2018

Au seuil d’une nouvelle année, nous nous sentons partagés entre l’espoir et la crainte, la confiance et le doute, tellement nous sommes conscients des forces contraires qui sont à  l’œuvre. Faisons le pari qu’ensemble nous pouvons faire pencher la balance du côté de l’espoir et de la confiance.

Lire les « Priorités pour 2018 »
https://antennesdepaix.org/priorites-pour-2018/

___

Répression inédite des manifestations pacifiques du 31 décembre 2017 en RDC

Un article du président des Antennes de paix  qui fait état de la répression d’une manifestation pacifique la veille du jour de l’An dans son pays d’origine, la RDC.

« Pour contrer ces manifestations pacifiques, le régime de Kinshasa a procédé à la coupure d’internet sur l’étendue du territoire national, au déploiement d’un arsenal sécuritaire ostentatoire et à l’érection des barrages policiers, particulièrement dans la capitale. »

Lire la suite de l’article…
https://antennesdepaix.org/repression-inedite-des-manifestations-pacifiques-du-31-decembre-2017-en-rdc/

___

Réflexions sur Internet et nos habitudes de consommateurs en ligne

Nous savons tous que l’univers numérique change notre manière de prendre les décisions, de nous comporter les uns avec les autres…
Le monde virtuel joue un rôle important dans nos vies, en multipliant nos communications avec des personnes qui vivent à l’autre bout du monde. …
Toutefois la recherche d’une communication toujours plus rapide comporte aussi des limites et quelques pièges mis en évidence lorsque des comportements sur les médias sociaux sont cités en procès. Usagers consommateurs, sommes-nous suffisamment conscients des règles du jeu, en avons-nous la maîtrise ? Rien n’est moins sûr…

Une recherche de fond rédigée par Amandine Ongotha Russell, lors d’un stage aux Antennes de paix, dans le cadre de son cours en communications sociales à Université Saint-Paul.

Lire l’ensemble de ka réflexion …
https://antennesdepaix.org/reflexions-sur-internet-et-nos-habitudes-de-consommateurs-en-ligne/

___

Un texte inspiré d’un auteur inconnu, que Bernard Ménard de Notre-Dame-du-Cap nous invite à découvrir!

Il est décrété une année de bienfaits et de grâces
où le boiteux bondira comme un jeune cerf,
où les réfugiés auront le monde comme patrie,…

Il est décrété le temps d’une paix
où l’arme absolue sera l’amour,…

Lire la suite du décret…
https://antennesdepaix.org/decret-dune-annee-de-paix/

 ___

Lire aussi le suivi de Bernard Ménard à propos de la « Rencontre entre Premières Nations et peuples immigrés au Québec depuis 4, 40 ou 400 ans :des pas dans la direction de la réconciliation et de la paix.
https://antennesdepaix.org/premieres-nations-des-pas-dans-la-direction-de-la-reconciliation-et-de-la-paix/

___

Les migrants et les réfugiés : des hommes et des femmes en quête de paix

Intentions de prière inspirées par le message du pape François pour la célébration de la 51e Journée mondiale de la paix, le 1er janvier 2018

il y a 250 millions de migrants dans le monde, dont 22 millions et demi sont des réfugiés.  À l’invitation du Pape François, tournons nos yeux vers les personnes migrantes et réfugiées « qui fuient la guerre et la faim ou qui sont contraintes de quitter leurs terres à cause des discriminations, des persécutions, de la pauvreté et de la dégradation environnementale ».

Lire les intentions de prière
https://antennesdepaix.org/intentions-de-priere/

___

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s