La non-violence et la paix, c’est à nous d’en faire la promotion!

non-violence

En cette Journée internationale de la non-violence, nous cherchons à nous rappeler que la non-violence et la paix, c’est à nous d’en faire la promotion, autant dans nos actions que dans nos paroles et communications!

appel-semaine

prix-public-paix-promo

En ces temps où la violence et les conflits armés retiennent l’attention des médias, nous vous invitons à faire connaître les initiatives et artisans de paix que nous avons regroupées dans notre dossier.

Une autre manière concrète de promouvoir la paix est de proposer ou de soutenir la candidature d’une artisane ou d’un artisan de paix au Prix du Public pour la Paix dont l’édition 2015 vient tout juste d’être lancée.

Le Prix du Public pour la Paix est la seule distinction pour la paix tenant compte des voix et du vote du grand public.  Ce prix unique au monde permet à chacun de faire sa part en proposant ou en soutenant la candidature d’une personne, connue ou inconnue, qui œuvre pour la  paix.

Il suffit de soumettre le nom du candidat de votre choix accompagné d’un minimum d’une dizaine de lignes de texte expliquant pourquoi vous voudriez que cette personne reçoive le Prix du Public pour la Paix 2015. Envoyez votre nomination à :

contact@prixpublicpaix.org

Toutes les nominations devront être reçues avant le 31 octobre 2014 à minuit.

Inscrivez-vous sur le site pour recevoir tous les détails
et être informé de la période de vote.

www.prixpublicpaix.org

L’édition 2015 du Prix du Public pour la Paix présente trois nouvelles catégories de prix : Tisserandes de paix, Groupes œuvrant pour la paix et Initiatives de paix entre les religions. Ces prix s’ajoutent aux trois catégories de base lancées l’année dernière : Prix artisan de paix local, en émergence ou de réputation internationale.

prix-public-paix-categories-nouveau
prix-public-paix-categories

temoignages

En participant à une mission de solidarité en Palestine-Israël, Mary-Ellen Francoeur, ancienne présidente de Religions pour la paix Canada, a découvert la non-violence à l’œuvre chez les Israéliens et les Palestiniens. Voici un extrait de son témoignage :

« À cause de ma foi et de mes convictions profondes qui m’amènent à croire qu’on ne peut obtenir la paix que par l’action non-violente, j’étais pleine de gratitude et d’admiration pour le mouvement actuel de non-violence et les conditions de vie d’un bon nombre d’Israéliens et de Palestiniens. Un des exemples les plus poignants fut le témoignage du père d’une adolescente israélienne qui venait d’être tuée sur la place publique par une bombe palestinienne. Au début, plein de rage et de ressentiment, il rageait contre le peuple palestinien. Mais à l’invitation d’un ami, il a accepté de participer à la rencontre d’un groupe de parents palestiniens et israéliens qui ont choisi la paix. Voyant une vieille palestinienne qui portait la photo de son bien-aimé tué par un citoyen israélien, son cœur fut touché et il ressentit de la compassion pour elle et pour tous ceux et celles qui ont partagé la douleur de la perte d’un être cher. Il comprit qu’il devait travailler pour mettre fin à de telles souffrances. Sa tristesse était toujours visible, mais son engagement immense. Il se mit à parcourir les écoles pour partager son histoire et son engagement à la non-violence afin de  mettre fin à l’Occupation. »

Francoeur, Mary-Ellen, « Réflexion sur le conflit israélo-palestinien : le rôle de la non-violence ».

Pour obtenir le texte complet, en français ou en anglais, écrire à antennesdepaix@gmail.com .

a-l-oeuvre-pour-la-paix

Vous trouverez dans notre dossier quelques initiatives de paix et de non-violence à partager dont voici un petit aperçu : 

PEACE ONE DAY  – Entre autres événements, signalons des activités réalisées en quelques villes de la République Démocratique du Congo, pays traversé par la guerre civile surtout dans la région du Sud-Kivu.

MASTERPEACE – CONCERTS POUR LA PAIX est une initiative officielle, lancée le 21 septembre 2011 et qui s’est achevée le 21 septembre 2014 avec la tenue de concerts de la paix dans plus de 40 pays.

LA SEMAINE DE LA PAIX EN COLOMBIE – Chaque année, un grand nombre d’organismes dédiés à la défense des droits humains et à la paix célèbrent une Semaine de la paix en Colombie.

KITES FOR PEACE – Un appel venant des enfants pour mettre fin aux conflits armés dans le monde.

INTERNATIONAL ZOUK FLASHMOB – Vous connaissez la danse brésilienne Zouk? Le 16 août dernier, une quarantaine de villes dans le monde ont organisé un événement dansant pour unir les humains de toutes races et couleurs par le Zouk.

WORDS OF PEACE – Le 21 septembre  un poste de télévision a cessé de publier les “mauvaises nouvelles” pendant 48 heures et présenté des artisans de paix et leurs initiatives.

YOUTH PEACE FEST, MUMBAI, INDIA – Développer les arts pour la paix, écrire pour la paix, marcher pour la paix, recourir à la musique et à la danse pour aider les jeunes à trouver le chemin de leur propre paix intérieure…

SPPIRITUALITÉ ET NON-VIOLENCE – « Notre choix clair est la non-violence active.» Voilà l’une des  six pierres de gué (stepping stones) qui constituent la spiritualité de la paix, selon une recherche action qu’un grand mouvement de paix a menée auprès de ses membres en plusieurs pays.

En apprendre plus sur ces initiatives de paix dans notre dossier.

partage-prieres

Dieu, nous voulons choisir une vie de non-violence et en témoigner :
Dire du bien de l’autre et non pas le blesser.
Entendre la voix qui nous appelle mes bien-aimés.
Être compassion au cœur même de la compassion.
Rechercher ce qui doit être fait plutôt que les résultats.
Réclamer la justice mais fuir la vengeance qui assassine.
Lancer étoile après étoile dans un ciel assombri.
Tendre la main assez loin pour atteindre l’inaccessible.

Lire la suite de cette prière de Mary Lou Kownacki

 

sugg-int-priere

Seigneur, tu ne méprises pas un cœur humble et compatissant.
À tous ces peuples qui  subissent le joug de la violence et de l’oppression,
accorde la liberté.

R/           Seigneur, tout notre espoir est en toi.

Seigneur, tu aimes ces hommes et ces femmes qui adoptent  le chemin de la non-violence pour bâtir la paix;  accorde-leur  la grâce de ne jamais douter de ton amour.

R/           Seigneur, tout notre espoir est en toi.

participez


Faites nous parvenir votre propre appel, message ou prière pour la paix, nous les joindrons à cet article!

accueil@antennesdepaix.org

Partage des participants :

Une participante, Anne, a répondu à notre Appel pour la paix entre les religions en nous livrant une phrase percutante :

Les guerres dites « de religion » apparaissent quand le fanatisme s’habille d’une religion pour justifier le tranchant de ses décrets tout en ruinant la religion dont il s’est emparé .

Aussi, en complément, quelques citations de Marie-Joseph Chénier :

« Aimer le genre humain, secourir la misère, c’est la religion, c’est la loi toute entière »

« Le ciel pardonne tout, hors l’inhumanité. »

« Pour un homme inspiré secourir les humains est un devoir sacré. »

Et un extrait des propos de Mgr Parolin :

« Ne laissez personne penser qu’il est protégé par « l’armure » de Dieu quand il prépare et exécute des actes de violence et d’oppression ! Que personne n’utilise la religion comme un prétexte pour des actions contre la dignité humaine et contre les droits fondamentaux de chaque homme et femme, surtout le droit à la vie et à la liberté religieuse ! »

Les gens de foi ont une grande responsabilité, celle de condamner ceux qui cherchent à séparer la foi de la raison et à instrumentaliser la foi comme justification à la violence.

La compréhension interculturelle et  la justice sociale sont « indispensables » pour contenir le terrorisme, car « quand l’adhésion à une tradition religieuse spécifique débouche sur un service de générosité, avec conviction, et qui concerne le bien de la société toute entière sans faire de distinction, alors là aussi, il existe vraiment une liberté religieuse authentique et mûre ».

Selon Jean-Paul II la réponse au terrorisme doit respecter « les limites morales et légales dans le choix de la fin et des moyens. Le coupable doit être identifié correctement, dès lors que la responsabilité criminelle est toujours personnelle et ne peut pas être étendue à une nation, un groupe ethnique ou religieux auquel les terroristes peuvent appartenir ».

___

Un autre partage, venant d’un de nos partenaires de la famille franciscaine :

Chez François d’Assise l’idée de la résolution pacifique des conflits se condense dans la célèbre légende du loup de Gubbio. C’est un enseignement, dans lequel se retrouvent tous les éléments de la recherche franciscaine de la paix. Les principales étapes sont résumées ci-dessous :

  • La paix ne vient pas d’elle-même, on doit, au préalable, faire les pas nécessaires à la paix. François a toujours agi sans hésitation lorsqu’il entendait une dispute ou un conflit.
  • La paix ne s’obtient pas par la violence, car la violence engendre toujours une autre violence. D’où le refus des armes et l’engagement à une non-violence active et à suivre l’idée fondamentale du sermon de Jésus sur la montagne.
  • La paix est finalement un don de Dieu. C’est pourquoi François se prenait soi-même seulement et simplement comme un instrument de paix. De là en découle évidemment : la recherche non violente de la paix est impossible sans une profonde spiritualité.

Lire la suite sur le site www.fr.ccfmc.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s