Peuples déracinés, déplacés, exilés

peuples-deracinement-0004

Nous amorçons cette semaine la publication d’une série d’articles, de réflexions et de partages sur le thème du déracinement et de l’exil. Voici un aperçu de notre dossier Peuples déracinés, déplacés, exilés.

En décembre 2014, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour la protection des réfugiés (HCR) révélait que le nombre de personnes déplacées et réfugiées dans le monde avait atteint un sommet record depuis la Seconde Guerre mondiale, soit 51.2 millions de personnes. 

Les personnes déplacées transportent avec elles la douleur de savoir leurs propriétés dévastées, leurs communautés déchirées par des divisions politiques et religieuses qui vont laisser des traces pendant des décennies.

peuples-deracinement-0005

Comment nous situer face à des exodes massifs? Quand une partie du corps souffre, c’est le corps de toute l’humanité qui est atteint.

Lire la suite dans notre dossier Peuples déracinés, déplacés, exilés

Déplacés à cause d’un conflit

par Gisèle Turcot

Pendant l’attaque israélienne dans la Bande de Gaza, à l’été 2014, environ 520,000 Palestiniens ont été déplacés; 485,000 ont eu besoin de recourir à l’aide alimentaire, 273,000 ont logé dans les écoles de l’ONU, 17,200 maisons des Gazaouis ont été totalement détruites ou sévèrement endommagées, et 37,650 résidences endommagées sont encore inhabitables.

peuples-deracinement-0001

cinq ans après avoir obtenu le permis de construire sa maison, des fonctionnaires équipés d’un fusil frappent à la porte avec un avis d’éviction : « Vous avez quinze minutes pour ramasser vos affaires ». Salim est sorti dehors pour négocier un délai; son épouse enfermée dans la maison avec leurs sept enfants s’empresse de téléphoner aux voisins pour obtenir du renfort. Salim discute, résiste, on le malmène. Un fonctionnaire décide de lancer un projectile de gaz lacrymogène par la fenêtre. Un bulldozer arrive, conduit par un employé palestinien connu de la famille, ajoutant au malheur. Reconstruite peu après, la maison connut cinq autres démolitions.

Lire la suite dans notre dossier Peuples déracinés, déplacés, exilés

Le choix de la non-violence

Témoignage de Mary-Ellen Francoeur

Un vendredi, nous nous sommes joints aux Femmes en noir, ces Israéliennes qui, depuis la Guerre des six jours qui a marqué le début de l’occupation israélienne, se tiennent là tous les vendredis pendant une heure. Elles affichent des bannières portant l’inscription “Mettons fin à l’occupation”.  J’ai porté une grande bannière avec une amie musulmane canadienne. Une autre fois, nous nous sommes rendus sur les terres d’une famille palestinienne menacée par trois colonies israéliennes. 

Lire la suite dans notre dossier Peuples déracinés, déplacés, exilés

L’oppresseur opprimé 

par Rita Amabili

Pour son 10e anniversaire (2014), l’organisme « Breaking the Silence » (Briser le silence), a organisé à Tel Aviv une lecture publique de témoignages de près de mille soldats des Forces de défense israéliennes. Ceux-ci s’expriment sur leur culpabilité, leur honte et leurs agissements injustes et insoutenables envers les Palestiniens.

peuples-deracinement-0003

Inadmissible même pour le soldat qui ne comprend pas toujours facilement qu’il doive rapporter devant son supérieur son quota ordinaire de «terroristes morts»; qu’il sera félicité toutes les fois où il se servira de la population sous occupation comme bouclier humain; qu’il est tenu de faire un usage abusif de la force à chaque moment où l’occasion se présente; d’utiliser l’humiliation et la provocation jusqu’à ce que certains citoyens excédés se mettent à lancer des pierres.

…alors il aura une raison de se défendre.

Lire la suite dans notre dossier Peuples déracinés, déplacés, exilés

 …

Lire aussi sur notre page Prières pour la paix, la prière avec les déracinés de ce monde de Marie-Hélène ainsi que la demande spéciale de prière pour le Soudan du sud.

Nous recherchons des prières de toutes les cultures et confessions religieuses.
Lire les prières publiées en 2014.
Visitez aussi la page des Intentions de prière spécialement conçue pour promouvoir la paix dans les paroisses.

Participez!

Nous recevrons avec gratitude vos commentaires sur ce thème du déracinement…
Écrivez-nous, offrez un témoignage, un récit, un poème, une prière en solidarité avec des expatriés, des réfugiés, des personnes qui ont perdu leurs repères suite à des conflits ou à des circonstances dramatiques.

Envoyez votre participation à
accueil@antennesdepaix.org

Prochains appels sur le thème du déracinement et de l’exil :

Les enfants dans les conflits armés

enfant-soldat

Date de remise des textes et illustrations : lundi 16 février

Les réfugiés

Date de remise des textes et illustrations : lundi 23 février

(Illustrations : dessins-prière de Michel, Marie-France et Marie-Claude, réalisés d’après des photos d’actualité)

Joignez-vous à celles et ceux qui offrent une illustration en appel à la réconciliation et à la paix!

Une réflexion sur “Peuples déracinés, déplacés, exilés

  1. Bravo au webmestre et à toute l’équipe pour la « nouvelle mouture »: les illustrations magnifiques, présentations inspirantes et la profondeur des textes et témoignages… Merci pour cette nourriture qui favorise la croissance des artisanEs de Paix!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s