Décret d’une année de paix

 Il est décrété une année de bienfaits et de grâces
où le boiteux bondira comme un jeune cerf,
où les réfugiés auront le monde comme patrie,
où les doux seront les vrais maîtres de la Terre.

Il est décrété le temps d’une paix
où l’arme absolue sera l’amour,
où ne subsistera que le combat pour la justice,
où la colombe remplacera le vautour.

Il est décrété l’ère des béatitudes
où les pauvres pousseront une clameur de joie,
et les compatissants moissonneront l’espoir de l’avenir,
et les pacifiques se lèveront comme une forêt.

Il est décrété le monde du rêve
où les barbelés deviendront roses tressées,
où la Nature se fiancera à l’Humain,
et des sources jailliront dans tous les déserts.

Un texte originalement intitulé : « L’ANNÉE 1 DU MONDE NOUVEAU INAUGURÉ PAR LE PRINCE DE LA PAIX »

Auteur inconnu