Catégories
Hommage à un photojournaliste Migrants

Entre naufrage et sauvetage


Illustration inspirée d’un portrait de migrant du photojournaliste César Dezfuli

Nous sommes en Méditerranée.

Une embarcation chargée de migrants est à la dérive. Sur le navire qui se porte à sa rescousse se trouve un photojournaliste, César Dezfuli.

Au lieu de couvrir le drame collectif qui se déroule devant lui, César décide de passer deux minutes avec chacun des rescapés et de prendre des photos de chacun d’entre-eux, tels qu’ils sont, avec pour unique arrière-plan la mer qui s’étend jusqu’à l’horizon. Toujours en prenant bien soin de consigner précieusement leur nom.

C’est ce qu’on pourrait appeler un journalisme de cœur, beaucoup plus attentif à la personne qu’à l’aspect médiatique de l’événement. Les médias se préoccupant habituellement plus souvent du sensationnalisme de la situation ou du décompte du nombres de victimes.

Ce que César a réussi à capter, au travers de son appareil photo, c’est la présence de chacun face à l’inconnu, dans cette extrême vulnérabilité d’avoir tout quitté, d’avoir tout perdu, et de ne pas savoir de quoi sera fait demain.

Entre naufrage et sauvetage…

La présente pandémie nous rappelle que nous sommes un peu toutes et tous migrantes et migrants face à l’inconnu, tant il s’avère que l’ensemble de l’humanité vit en ce moment une traversée houleuse dont on ne peut prédire l’issue. Au moins, peut-être prenons-nous un peu plus conscience que nous sommes toutes et tous dans le même bateau.

Une chose reste profondément signifiante, au-delà du portrait global que l’on peut tenter de se faire à grand renfort de statistiques : la rencontre avec la personne.

C’est ce à quoi César nous convie au travers de sa série de photos de migrants.

Nous vous invitons également à une série de rencontres avec des personnes au travers des nouvelles orientations des Antennes de paix. Entre autres en publiant des « images-témoignages » afin de ne pas oublier les personnes les plus marginalisées, celles-ci étant de plus en plus absentes des couvertures médiatiques fortement mobilisées par la pandémie.

Nous désirons enfin, au travers de cette démarche, rendre hommage aux photojournalistes qui selon nous devraient être considérés comme offrant un service essentiel à notre présente humanité.

Pour visionner les photos de la série « Passengers » de César Dezfuli :
http://www.cesardezfuli.com/passengers

Au début, aucun média n’a voulu publier les portraits de migrants de César, jusqu’à ce qu’il remporte un concours. Lire l’histoire :
https://fr.canon.ch/pro/stories/cesar-dezfuli-migrants/

En apprendre plus sur le site de César :
http://www.cesardezfuli.co

2 réponses sur « Entre naufrage et sauvetage »

L’élan du coeur et du texte vient cette fois de notre webmestre, illustrateur qui croit tellement qu’un changement de regard est l’ADN de la culture de la rencontre, de la culture de la paix.
Gisèle

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s